La rébellion cachée

"A l'invitation de l'AFC de Passy (75016), jeudi 15 mars 2018, près de 400 personnes ont assisté, en salle Rossini (paroisse Notre Dame de Grâce de Passy), à la projection de "la rébellion cachée". Auparavant, l'association avait tenu son assemblée générale annuelle puis réuni ses adhérents autour d'un buffet convivial.
Ce moment a été l'occasion de prodiguer de vifs remerciements à Mme Claire d'Harcourt, présidente de l'AFC de Passy pendant les deux dernières mandatures. Son action, son engagement, son entrain ont été appréciés par tous. A la satisfaction générale, elle demeure membre du nouveau bureau et va continuer d'apporter toute son expérience à l'AFC de Passy.
L'AFC de Passy est désormais présidée par Jacques Battin, déjà membre du bureau et  tout juste à la retraite ; il saura donner un nouvel élan à l'association en mettant  ses compétences  et son enthousiasme au service de la famille.

Cet émouvant docu-fiction, d'une durée de 75 mn, fait revivre une page de notre histoire nationale souvent occultée : la révolte des Vendéens qui se sont levés pour défendre leur foi et leur liberté face à la Terreur, en 1793. Il évoque, par ailleurs, les nombreux génocides qui se sont depuis inspirés de ces événements.
En présence de M. Reynald Secher, le meilleur spécialiste des guerres de Vendée, l'assistance a pu découvrir, ou revivre, cette épopée ô combien tragique.
A la suite de la projection, l'historien a magnifiquement évoqué le combat des paysans vendéens, leur résistance acharnée face à un ennemi nombreux et chaque jour davantage malveillant et cruel.Il a démontré comment les différentes politiques conçues par la Convention avaient été systématiquement mises en œuvre en vue d'exterminer les Vendéens. La cellule familiale, la fidélité et la Foi : ce sont ces grands principes de vie que la Terreur a voulu anéantir par le génocide de toute une population.

Cette belle soirée, achevée par la vente de livres, DVD et BD historiques a, sans nul doute, permis d'établir un parallèle, différent mais cependant réel, avec le contexte sociétal que nous connaissons aujourd'hui. La remise en question d'une politique familiale universelle, la PMA, la GPA, le transhumanisme, l'intelligence artificielle... Ces atteintes au corps et à l'esprit ne cessent pas de nous inquiéter. Faire monter la résistance mais aussi l'espérance, c'est bien l'objectif de ces rencontres."